Conseils pour se protéger d'une allergie aux pollens

Conseils pour se protéger d’une allergie aux pollens

 

Le retour des beaux jours est toujours très attendu, mais il est aussi appréhendé par certaines personnes allergiques aux pollens. Comment prévenir ou soigner cette réaction exagérée de l’organisme ? Focus sur ce trouble qui touche de plus en plus d’individus cas chaque année.

 

Soulager les symptômes grâce à un traitement médical

 

Les symptômes d’une allergie aux pollens peuvent être soulagés par différents traitements. Certains peuvent être à base de corticoïdes. Ces anti-inflammatoires puissants intègrent la formule de spray nasal ou bronchique. Dans les formes d’allergie aux pollens très sévères, des cures de corticoïdes en comprimés sont parfois conseillées par médecin. D’autres médicaments ont pour actif des antihistaminiques. Ils bloquent l’effet de l’histamine, à l’origine de la réaction allergique. Pris par voie orale, ils soulagent les symptômes en réduisant l’inflammation allergique (urticaire, conjonctivite, rhinite). Ces traitements sont vendus sans ordonnance dans les pharmacies. Si vous habitez en Bretagne, vous pourrez aisément vous en procurer auprès d’une pharmacie à Pleurtuit.

Il existe également des traitements locaux non stéroïdiens comme les sérums physiologiques, les collyres antiallergiques, les bronchodilatateurs, etc. qui bloquent la libération de l’histamine et autres médiateurs causant l’allergie.

 

Traiter l’allergie aux pollens via la désensibilisation

 

Le moyen le plus efficace de mettre fin à des problèmes d’allergie aux pollens est la désensibilisation. Également appelé immunothérapie spécifique, ce traitement consiste à mettre l’organisme d’un individu sujet aux allergies à du pollen en petites quantités. Le but de la désensibilisation est de diminuer au fur et à mesure les réactions immunitaires liées aux substances allergisantes afin d’obtenir un organisme résistant. Avec le temps, le corps apprend à accepter peu à peu l’allergène. Ce traitement s’étend sur une période assez longue, 3 ans minimum. L’administration du produit allergène se fait par voie sublinguale ou sous forme d’injections.

 

La désensibilisation peut également se pratiquer sur d’autres formes d’allergies, sauf l’allergie alimentaire. Les effets secondaires de ce traitement sont d’ordre allergique, mais peu anecdotique et peu nombreux. Le traitement est contre-indiqué chez les personnes immunodépressives, cancéreuses, les enfants de moins de 5 ans, les seniors et les femmes enceintes.

Les gestes préventifs à adopter

 

Durant la saison des pollens, les personnes sujettes aux allergies peuvent adopter des gestes simples pour améliorer leur quotidien, comme :

– Placer un filtre à pollen dans la voiture et l’entretenir régulièrement ;

– Aérer la maison avant 9 h et après 20 h ;

– Enlever les pollens sur les vêtements en les brossant à l’extérieur, ne pas faire entrer les chaussures à l’intérieur de la maison ;

– Laver les cheveux à la fin de la journée pour éviter de déposer des pollens sur le lit et perturber par la suite le sommeil ;

– Secouer vigoureusement les linges qui ont séché dehors, ou mieux les faire sécher à l’intérieur ;

– Faire régulièrement un grand nettoyage de son intérieur en insistant sur les tapis et les meubles ;

– Se munir de lunettes de soleil en été pour protéger les yeux du pollen ;

– Nettoyer son nez le matin et le soir avec un sérum physiologique ou un spray d’eau de mer pour ôter le pollen.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *